Tezuka

Osamu
Ozamu Tezuka
1 928
1 989

Ozamu Tezuka est né en 1928 Toyonaka, dans la préfecture d’Osaka et mort en 1989 à Tokyo.

Très jeune, Tekuza est marqué par les œuvres de Chaplin et de Disney que son père, fan de cinéma américain, lui projette.

La deuxième guerre mondiale aura sur lui une influence décisive, ses horreurs et la propagande lui inspirant un humanisme sans faille et un grand désir de paix qu’il n’aura de cesse d’exposer dans ses œuvres tout au long de sa vie, ainsi qu’un certain pessimisme concernant la nature humaine.

Tezuka peut être considéré comme le père, voir le «dieu du Manga», tant il a tout inventé de cet art. Il a écrit et dessiné plus de 150 000 pages en plus de 600 titres de mangas et 60 films d’animation.

Très influencé par Walt Disney, son trait a toujours gardé une certaine rondeur enfantine qu’on retrouve même dans les récits plus réalistes de sa maturité. Le film Bambi l’aurait particulièrement marqué.

Mais il était également passionné de cinéma hollywoodien, adolescent il avait vu un nombre incroyable de films. Il s’en est inspiré pour  sortir le manga de la production de gags courts et plats au niveau de la mise en scène qui existait au sortir de la guerre, pour arriver à une forme plus cinématographique, variant les angles de vues comme avec une caméra. Ses mises en scène provoquent ou suggèrent des sentiments et des émotions chez le lecteur, et ses récits ambitieux, longs, captivants et dynamiques, contiennent des messages sur la vie et le monde - l’identité, l’injustice, la mort.

Son incroyable prolixité graphique ne l’empêcha pas d’obtenir un diplôme de médecine, mais c’est grâce au manga «La nouvelle île au trésor» (Shin takarajima) qu’il trouve une certaine célébrité en 1947.

En 1952 il créé «Astro Boy», petit robot construit par un savant désespéré par la mort de son fils. Ce personnage rencontre un succès incroyable, insufflant au pays rendu exsangue par la guerre une énergie et un optimisme formidables.

[img"Astro Boy - 1951"]

Il s’entoure à cette époque d’une équipe d’assistants qui l’aident dans son travail de mangaka en réalisant les décors, les trames et le travail de documentation.

[img"Crime et châtiment - 1953"]

Cet atelier nommé Tokiwaso est resté célèbre au Japon car il a accueilli de nombreux apprentis qui deviendront de célèbres auteurs.

[img"la vie du Bouddha - 1972"]

Il produit des mangas importants comme «Le Roi Leo», «BlackJack», «La vie de Bouddha», «L’histoire des 3 Adolfs» et de nombreux autres.

[img"L'histoire des trois Adolf - 1983"]

En 1962, Tezuka fonde son studio de films d’animation, Mushi productions. Il y produira des courts métrages expérimentaux et pour la première fois des séries d’animation hebdomadaires  pour la télé (Roi Léo, Astro Boy). 

A la tête d’une œuvre colossale, d’une diversité et d’une importance considérable pour la bande dessinée japonaise et même mondiale, Tezuka meurt en 1989, victime d’un cancer.

[img"Osamu Tezuka star system"]

Osamu Tezuka star system
Crime et châtiment - 1953
Astro Boy - 1951
la vie du Bouddha - 1972
L'histoire des trois Adolf - 1983

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.